Précieuse Vie Humaine

« Puisque ce corps de circonstance et de libertés fut très difficile à obtenir, et dès qu’on l’a, Il devient plus ardu de le mériter encore, donnez à cela un sens en vous efforçant de pratiquer. » Atisha

His Holiness the Dalai Lama greeting well-wishers as he arrives at his hotel in Indianapolis, Indiana on June 24, 2016. Photo/Chris Bergin www.dalailama.com

* Hinayana

Trois principaux sujets font l'objet de cet enseignement:

 

  1. Reconnaître la précieuse vie humaine ;

  2. Réfléchir à ses immenses avantages ;

  3. Réfléchir à la difficulté d'obtenir la précieuse vie humaine.

 

Reconnaître la précieuse vie humaine

 

La précieuse vie humaine est identifiable par le fait qu'elle est dotée de 8 libertés et 10 richesses qui lui sont spécifiques. Elle est la meilleure sorte de renaissance qui nous permette d'atteindre le plein éveil :

8 libertés :

 

Nous ne sommes pas nés comme :


1. Animal ;
2. Esprit avide ;
3. Etre éprouvant une souffrance extrême ;
4. Dieu de longue vie ;

 

Nous ne sommes pas nés non plus :

 

5. Avec des fausses vues ;
6. Avec une déficience intellectuelle ;
7. En tant que barbare ;
8. Dans un endroit où un Bouddha n'est pas venu ;

 

Les 10 richesses :


1. Etre né humain ;
2. Dans une région centrale (où la Sangha est présente) ;
3. Avoir toutes ses facultés ;
4. Ne pas avoir commis une des cinq fautes majeures ;
5. Avoir une confiance générale dans le Dharma ;
6. Un bouddha est venu ;
7. Il a enseigné le Dharma ;
8. Son enseignement existe encore ;
9. Il est également pratiqué ;
10. Les gens possèdent généralement un bon coeur ;

 

Une simple renaissance supérieure pourrait sembler enviable, mais il n'en est rien. Si nous obtenons une renaissance comme demi-dieu, notre existence sera caractérisée par la jalousie et l'avidité. Les plaisirs en surabondance ne nous laisseront aucun moment pour poursuivre notre développement spirituel, ce qui entraînera notre chute vers les mondes inférieurs. Les dieux, quant à eux, sont eux aussi dans le samsara. Avec une longue vie d'environ cinquante mille ans, ils sont portés à croire leur état immuable. La colère les caractérise, entraînant de nombreuses guerres et conflits. Leur condition les amènera aussi à chuter.

 

Réfléchir à ses immenses avantages

 

La précieuse vie humaine, lorsque toutes ses qualités et ses richesses sont réunies, est la meilleure et la seule condition qui permette d'obtenir l'état de bouddha, et ainsi de vaincre le samsara caractérisé par l'ignorance et la souffrance.

 

Nous avons une chance extraordinaire d'être né à l'époque présente. Une vie humaine dans cette ère est quelque chose de très puissant, qui offre beaucoup de possibilités d'évolution. Elle peut permettre d'atteindre n'importe quel but, y compris le but suprême de l'éveil omniscient. En contemplant ce fait, nous réalisons que c'est une occasion particulièrement précieuse qui nous est offerte, et que nous souffririons d'une grande perte si nous la gâchions.

 

Puisque, grâce à cette base humaine rare et précieuse, il nous est possible d'atteindre les plus hauts accomplissements, nous devrions cultiver la gamme des pratiques spirituelles qui sont la cause des réalisations supérieures. La précieuse vie humaine est non seulement noble, mais elle est aussi très puissante, puisqu'elle permet de réaliser des buts à la fois matériels et spirituels.

 

Réfléchir à la difficulté d'obtenir la précieuse vie humaine

 

Il y a trois causes karmiques à cultiver pour retrouver une naissance humaine après la mort: une discipline éthique pure, la pratique des six perfections et le développement de fortes aspirations spirituelles. Il n'est possible d'obtenir une nouvelle forme humaine dans une prochaine vie que si l'on est resté conscient de ces trois causes tout au long de notre vie. La force de ces causes karmiques doit, de plus, être nourrie et entretenue, sans les laisser se dégénérer. Il y a peu de chance d'obtenir une renaissance humaine quand on ne vit que la vie samsarique habituelle, car même lorsque quelques forces karmiques positives ont pu être créées, leur puissance est rapidement perdue quand elles ne sont pas protégées et cultivées par la pratique spirituelle.

 

Géshé Lobsang Samten

____________________

 

Réflexion méditative de Sa Sainteté le Dalai-Lama sur la précieuse vie humaine et plus d'information à ce lien.

 

En considérant que :

 

1. Votre situation actuelle est très heureuse puisque rien ne vous empêche d’avoir une pratique religieuse, et que vous possédez des avantages favorables pour atteindre un développement spirituel supérieur.

 

2. Cette situation est rare.

 

3. Retrouver un tel avantage dans une prochaine vie réclame foncièrement de la moralité, de la générosité, etc., dans le but d’obtenir, dans la prochaine renaissance, une vie humaine favorable.

 

4. Les effets négatifs des actes non vertueux peuvent être atténués de quatre façons : en les dénonçant, en regrattant de les avoir commis, en s’engageant à ne plus les refaire, en se consacrant à des actes positifs comme se mettre, par exemple, au service de la communauté.

 

5. Les actes vertueux sont envisageables s’ils naissent de l’élaboration d’une bonne motivation, s’accomplissent avec une attention particulière, et en dédiant la force qui s’en dégage à un éveil altruiste sans aucun regret.

 

6. Il est essentiel de cultiver une aversion pour les émotions destructives.

 

7. Pensez dans votre for intérieur :

 

Jour et nuit, je dois faire bon usage du corps qui est le mien, foyer de la maladie, à l’origine des souffrances de la vieillesse, et sans substantialité comme une bulle.

 

* Niveau Initial

Centre Paramita de Paris

75013 Paris

Email : 

Tél : 

© 2014 Centre Paramita