9 EXEMPLES

« En réalisant la sagesse qui met un terme à la saisie grossière du soi des phénomènes, nous pourrons, tel un roi, obtenir et accomplir tout ce que nous désirons. »

 Lama  Samten 

Les neuf exemples de la présence de la nature de bouddha

 

La nature de bouddha à l’intérieur des êtres sensibles est voilée par l’ignorance et les afflictions mentales.  Ainsi, on peut donner plusieurs exemples pour saisir cet état de fait.

 

1. Un bouddha dans un lotus

 

La nature de bouddha est cachée en nous tel un véritable bouddha caché dans un lotus. Bien qu'il nous soit impossible de le voir, un bouddha pourrait se placer dans un lotus fermé. De même, enfermée dans la fleur du désir, ce voile temporaire, la nature de bouddha est très difficile à percevoir. Toutefois, comme une fleur qui se fane ou un corps qui vieillit, nos désirs sont tous temporaires.

 

2. Du miel sous un essaim d’abeilles

 

Le miel, cette substance merveilleuse, est dissimulé dans la ruche que des abeilles agressives protègent. Notre nature de bouddha, elle aussi, est cachée dans le poison de l'aversion, ce poison qui fait que l'on veut du mal à ceux qui nous dérangent.

 

3. Un grain dans sa gousse

 

Tel un homme confus qui ne voit pas le grain de riz recouvert par une gousse et qui croit que ce grain n'existe pas, notre nature de bouddha est voilée par notre ignorance. Les êtres ordinaires sont comme endormis profondément dans les draps épais de l’ignorance.

 

4. De l'or dans un tas d'ordures

 

Il ne nous viendrait jamais à l'idée de chercher un lingot d'or dans une poubelle. Du fait de sa répugnance, nous en déduisons faussement que celle-ci ne peut receler d'or. Nous sommes donc aveuglés par notre fausse croyance qu'une nature de bouddha n'existe pas à l'intérieur des trois poisons de l'esprit. Toutefois, en nettoyant l'esprit par la pratique du Dharma et de la sagesse, nous trouverons la précieuse nature de bouddha enfouie en nous.

 

5. Un trésor enfoui sous terre

 

Une famille pauvre possède sous sa maison un trésor d'une valeur inestimable. Si personne n’avise la famille et que celle-ci ne le recherche pas, il lui est impossible de découvrir ce trésor.  De même, tant que les pratiquants du hinayana n'ont pas dépassé les empreintes de l’ignorance et ne recherchent pas la nature de bouddha en eux, ils ne peuvent accéder au véhicule du mahayana, à la voie de l’esprit d’éveil.

 

6. Un potentiel de fruit dans une semence

 

Pour produire un fruit, une semence a besoin de conditions telles que l'eau, le soleil et l'engrais.  La nature de Bouddha a également besoin des qualités de l'amour et de la compassion ainsi que des deux accumulations de mérites et de sagesse pour contrer la saisie du soi de la personne et produire son antidote, la sagesse du non-soi de la personne.

 

7. Une statue de bouddha dans un vêtement sale

 

Sous un vêtement repoussant peut se dissimuler une merveilleuse statue de bouddha.  On peut établir une analogie ici avec la saisie subtile du soi de la personne qui est le voile à l'omniscience.  On doit alors développer une sagesse encore plus subtile.

 

8. Un empereur universel dans le ventre d'une femme pauvre et sans protection

 

Si une femme pauvre et sans protection sait qu'elle mettra au monde un futur roi, ses chagrins et ses inquiétudes seront terminés sur-le-champ, car elle saura qu'elle obtiendra tout ce qui lui plaira et n'aura plus à s'inquiéter de son sort. De même, en réalisant la sagesse qui met un terme à la saisie grossière du soi des phénomènes, nous pourrons, tel un roi, obtenir et accomplir tout ce que nous désirons. Il s'agit ici de la progression sur les sept terres encore impures des bodhisattvas.

 

9. Une statue de bouddha dans un moule

 

Juste avant d'atteindre l'omniscience, nous devons nous départir du dernier voile qui obstrue l'accès à la connaissance, tel le moule qui recouvre la statue. C'est en appliquant les antidotes à la saisie subtile du soi des phénomènes sur les trois terres pures des bodhisattvas que nous y parviendrons.

 

Guéshé Lobsang Samten

Centre Paramita de Paris

75013 Paris

Email : 

Tél : 

© 2014 Centre Paramita